Retour sur l'AG de la CPME 54

Beaucoup d'émotion et d'amitié lors cette AG qui a réuni de nombreux adhérents et partenaires de la cpme54, car cette AG a été celle de la transmission entre Alban Vibrac - qui a pris depuis quelques semaines la présidence de la Fédération du bâtiment 54 et Franck Bersauter, président de la commission communication, à la cpme54 depuis 6 ans. Nous étions près de 100 à participer à ce beau moment qui a donné lieu également à un renouvellement partiel du conseil d'administration, et a permis de faire le point sur les actions passées et à venir de notre syndicat patronal... Et sur ses finances.

RGPD : entrepreneur, où en êtes-vous ?

Etes-vous en conformité avec le RGPD ? Pour le savoir, testez-vous en quelques minutes grâce à notre autodiagnostic gratuit en ligne et obtenez des clés pour vous améliorer !

Cet outil mis en place par la CPME, en partenariat avec Cinov Numérique et la CNIL, permet à tout chef d’entreprise qui le souhaite d’évaluer sa TPE-PME et d’améliorer sa conformité si besoin.

>>> En savoir plus

Un nouveau comité exécutif pour la CPME

François Asselin a présenté le nouveau COMEX de la confédération mercredi 12 février devant les adhérents : une équipe féminisée aux champs d’action élargis. 

Le nouveau comité exécutif c’est : 

  • 50% de femmes parmi les vice-présidents de la CPME, 30% au COMEX.
  • Des artisans, des dirigeants de TPE-PME-ETI engagés dans leurs territoires : 1 président de CMA, 1 président de CCI, 2 présidents de CESER, 4 présidents de CPME territoriales, 5 présidents de fédérations professionnelles.
  • 100% de dirigeants en activité dont 25% d’indépendants et de dirigeants de TPE de moins de 11 salariés et 20% de chefs d’entreprises de plus de 200 salariés.

>>> Comité exécutif de la CPME

François Asselin présente le nouveau Comité exécutif (COMEX) de la CPME : une équipe féminisée aux champs d'action élargis

Réélu le 7 janvier 2020 à la présidence de la Confédération des PME pour 5 ans, François Asselin a présenté ce matin le nouveau COMEX de la CPME.

Stéphanie Pauzat, gérante de Mil Eclair, entreprise de propreté, sera, à ses côtés, vice-présidente déléguée. 

Par ailleurs, soucieux d’agir spécifiquement dans plusieurs domaines, François Asselin a mis en place trois nouvelles vice-présidences :

  • « Vice-présidence en charge de la place des femmes dans l’économie », pilotée par Sophie Iborra (conseil en communication)
  • « Vice-présidence en charge de l’économie sociale et solidaire (ESS) »
  • « Vice-présidence en charge de l’inclusion », qui reviendra à Dominique du Paty (présidente de Handiréseau) 

En outre, ont été nommés vice-présidents : Marie Dupuis-Courtes, en charge de l’éducation et de la formation (gérante de la Maison Dupuis) et Pierre Kuchly, en charge de la coordination des unions territoriales (gérant, LSI gestion des fluides intelligents).

Bénédicte Caron, (gérante de magasins Super U) vice-présidente en charge des affaires économiques, juridiques et fiscales et Eric Chevée, (gérant de Salon et Literie de France) vice-président en charge des affaires sociales, sont reconduits dans leurs fonctions. 

De même resteront vice-présidents de la CPME, 
Henry Brin, président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat (CMA) du Gard, qui conserve la présidence de la section artisanat, Thierry Doll, président de France Active, celle de la section services. Xavier Douais, président de la CPME du Gard, reste président de la section commerce et Joëlle Prévot Madère, présidente de la CPME Guyane, garde la présidence de la section industrie.

Il est à souligner que parmi les 12 vice-présidents de la Confédération, on ne dénombre pas moins de six femmes. 

Enfin le COMEX de la CPME accueille en tant que nouveaux membres : 

  • Matthias Fekl. Ancien secrétaire d’Etat au Commerce extérieur, aujourd’hui président des Brasseurs de France, il sera chargé des affaires internationales de la Confédération 
  • Dominique Vienne, président du Conseil Economique, Social et Environnemental Régional (CESER) de la Réunion, sera chargé des territoires ultra-marins 
  • et Carole Ferrier (gérante, INH-Net).

Ils siègeront aux côtés de Jean-Lou Blachier, secrétaire confédéral, président de la CPME de Seine-Saint-Denis, de François-Xavier Andrault, trésorier, de Samuel Cette, président de la CPME Occitanie, de Francis Bartholomé, président du Conseil National des Professions de l’Automobile (CNPA) et d’Amir Reza Tofighi, président de la Fédération française des Entreprises des Services à la Personne et de Proximité (FEDESAP).

Enfin, Jean-Eudes du Mesnil du Buisson, secrétaire général de la CPME, assistera également au COMEX.
Télécharger la liste du COMEX de la CPME – février 2020

Le COMEX de la CPME, c’est :

  • 50% de femmes parmi les vice-présidents de la CPME, 30% au COMEX.
  • Des artisans, des dirigeants de TPE/PME/ ETI engagés dans leurs territoires : 1 président de CMA, 1 président de Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI), 2 présidents de CESER, 4 présidents de CPME territoriales, 5 présidents de fédérations professionnelles.
  • 100% de dirigeants en activité dont 25% d’indépendants et de dirigeants de TPE de moins de 11 salariés et 20% de chefs d’entreprises de plus de 200 salariés.
Légende de la photo, de gauche à droite : Stéphanie Pauzat, Sophie Iborra, Pierre Kuchly, Dominique du Paty et Marie Dupuis-Courtes

Vidéo : les PME, acteurs du handicap au travail

Découvrez un nouveau numéro d'Expression directe sur le recrutement et le maintien dans l'emploi des personnes en situation de handicap dans les PME.

Christine Français, dirigeante de la PME Grisel dans l'Eure, dévoile sa politique RH en faveur des personnes handicapées, et Dominique Du Paty, présidente de la Commission Handicap de la CPME, explique comment la Confédération sensibilise les TPE-PME à ce sujet.

>>> Voir la vidéo

Chefs d’entreprise, bénéficiez des avantages de l’intéressement !

Dirigeants de PME, le dispositif d’intéressement proposé par les ministères de l’Economie et du Travail vous offre des avantages fiscaux, sociaux et en termes de ressources humaines non négligeables. 

  • Motivez et fidélisez vos salariés 
  • Mettez en place un accord avant le 30 juin pour bénéficier de 0% de charges sociales et de la défiscalisation de la prime exceptionnelle versée à vos salariés
  • L’accord est simple à mettre en place. Le site du ministère vous propose une démarche claire, balisée, et des modèles d’accords pour faciliter votre démarche. 

>>> Plus d'infos

Vente de médicaments en ligne : un mauvais coup porté aux pharmacies

Un texte présenté en Conseil des ministres hier prévoit, notamment, de libéraliser la vente en ligne de médicaments en France via la création de plateformes.
 
La CPME, à l'instar de l'Union des syndicats de pharmaciens d'officine (USPO), y est fermement opposée.

Une telle décision viendrait fragiliser économiquement les pharmacies. Les plus petites d'entre elles, situées en zones rurales, n'y survivraient pas.

Les patients dans les campagnes comme dans les métropoles ont pourtant besoin de proximité. Fragiliser encore davantage le lien social en s'en prenant à des professionnels qui apportent un véritable service sous forme de conseils, serait incompréhensible.

Comment appréhender une telle décision alors que pour garantir le bon usage et la sécurité du médicament, l'Agence Nationale pour la Sécurité du Médicament (ANSM) vient de retirer du libre accès en officine le paracétamol et l'aspirine ?

Le même ministère de la Santé qui a déclaré récemment vouloir faire interdire la délivrance d'arrêts de travail en ligne va-t-il accepter la délivrance de médicaments sans contact avec le pharmacien ?

Egalité femmes-hommes pour les entreprises de plus de 250 salariés

Nous vous informons que la loi « Copé-Zimmerman » pose l’obligation de respecter un quota minimum de 40% de membres de chaque sexe au sein des conseils d'administration et de surveillance des entreprises, afin d’assurer une représentation équilibrée des femmes et des hommes.
Depuis le 1er janvier, cette obligation est étendue aux entreprises de plus de 250 salariés. 

Les entreprises qui ne respecteront pas cette obligation encourent des sanctions récemment renforcées par la loi PACTE : 

  • la nullité de la nomination ou de la désignation non conforme à l’obligation de parité ;
  • la nullité des délibérations rendues par des conseils d’administration ou de surveillance ne respectant pas leur obligation de parité ; 
  • la suspension du versement des jetons de présence. A noter que celui-ci ne pourra être rétabli, incluant l'arriéré non versé, qu'une fois la composition du conseil devenue régulière. Le rapport de gestion devra en faire mention.

>>> En savoir plus

Une messagerie professionnelle pour communiquer avec la DGFiP

Le saviez-vous ? Un service de messagerie permet aux entreprises de communiquer avec leurs services des impôts de manière confidentielle. Explications.

Réaliser des démarches dématérialisées comme le dépôt des réclamations contentieuses avec la direction des Finances publiques est désormais possible depuis votre espace personnel sur le site impots.gouv.fr. Les échanges sont bien entendu complètement sécurisés et confidentiels.

Comment bénéficier de cette messagerie ?

Pour cela, chaque entrepreneur qui le souhaite doit adhérer au service à partir du lien "Gérer mes services" dans l'espace professionnel.

  1. Il faut alors renseigner une adresse électronique. Un courriel sera aussitôt envoyé à cette adresse électronique afin de la vérifier : à défaut de clic sur le lien de vérification envoyé dans les 72h, l'adhésion sera automatiquement annulée.
  2. Une fois le courriel validé, un courrier contenant un code d’activation est envoyé par voie postale. Il sert à activer la messagerie de façon sécurisée dans l'espace professionnel de l'entreprise. A défaut d'activation du code dans les 60 jours, la procédure de demande d’adhésion est à renouveler.

>>> Site des Impôts

Enquête de conjoncture : mouvements sociaux, croissance…

Chefs d’entreprise, comment avez-vous vécu le 2ème semestre 2019 et quelles sont vos perspectives pour 2020 ? Répondez à notre enquête.

Mouvements de grève et blocages au mois de décembre, ralentissement de la croissance mondiale, etc.
Prenez quelques minutes pour nous faire part de vos retours.

>>> Répondre à l'enquête